Kruidvat BLOG

Grossesse : trimestres et types | BLOG Kruidvat

Grossesse : trimestres et types

La grossesse est une période intense dans la vie d’une femme. Pendant neuf mois, un petit miracle se développe dans votre ventre. Saviez-vous qu’une grossesse se compose de trois trimestres ? Et qu’il y a plusieurs types de grossesse ? Ci-dessous, vous découvrirez tout sur les trimestres et les types de grossesse.

Combien de semaines dure une grossesse ?

La durée de grossesse moyenne est de 40 semaines, mais beaucoup de femmes accouchent plus tôt ou plus tard. Les chances d’accoucher à la date prévue d’accouchement, au bout d’exactement 40 semaines, ne s’élèvent qu’à quelques pour cents.
Vous voulez savoir ce qui se passe précisément pendant toutes les semaines de votre grossesse ? Consultez notre calendrier de grossesse Kruidvat.

Les trimestres de grossesse

Les 40 semaines d’une grossesse sont divisées en trois trimestres. Un trimestre correspond à une période de trois mois.

Premier trimestre

Le premier trimestre comprend les 12 premières semaines de votre grossesse. C’est le trimestre pendant lequel la fécondation et la nidation de l’ovule ont lieu. De nombreuses femmes jugent ce trimestre comme la période la plus angoissante de la grossesse, car le risque d’une fausse couche est le plus élevé. Pendant les trois premiers mois, vous pouvez également souffrir davantage de certains troubles de grossesse comme les nausées matinales.

Deuxième trimestre

Le deuxième trimestre s’étend de la 13e semaine jusqu’à la 26e semaine incluse de votre grossesse. Souvent, les premiers troubles de grossesse auront disparu et votre ventre ne vous empêchera pas encore d’être active. Pour beaucoup de femmes, c’est donc le trimestre le plus agréable de leur grossesse.

Troisième trimestre

Le troisième trimestre débute à la 27e semaine de votre grossesse et prend fin à la 40e semaine. Comme la plupart des femmes accouchent avant ou après la date prévue, le troisième trimestre dure jusqu’à l’accouchement. Cette période se caractérise par un ventre de plus en plus encombrant et l’envie croissante de rencontrer votre enfant.

Rétablissement

L’accouchement est suivi d’une période de récupération. Se rétablir d’une grossesse prend du temps. Certains estiment que la période de récupération dure aussi longtemps que la grossesse elle-même. Cela veut dire que votre corps a besoin de neuf mois pour retrouver sa forme d’avant la grossesse. Il est donc important de lui accorder ce temps.

Types de grossesse

Il y a différents types de grossesse, dont la plus fréquente est la grossesse intra-utérine. Voici les différents types de grossesse :
• Grossesse intra-utérine
• Grossesse multiple
• Grossesse extra-utérine
• Grossesse môlaire

Grossesse intra-utérine

Lors d’une grossesse intra-utérine l’ovule fécondé s’implante bien dans la paroi utérine et continue à se développer normalement. C’est donc la grossesse que l’on désigne comme étant normale. Ce type de grossesse se divise en grossesses à bas risque et à risque élevé.

Bas risque

Une grossesse à bas risque ne présente aucun problème de santé potentiellement dangereux pour la mère ou l’enfant.

Risque élevé

Lors d’une grossesse à risque élevé, des problèmes de santé peuvent surgir, entraînant des risques pour la mère et l’enfant. C’est notamment le cas quand la femme enceinte est âgée de plus de 35 ans ou de moins de 19 ans ou quand la mère est par exemple infectée au VIH. Souvent, plus de contrôles seront nécessaires et la grossesse sera suivie de plus près. C’est important afin d’assurer le bon déroulement de la grossesse.

Grossesse multiple

Si vous êtes enceinte de plus d’un enfant, on parle d’une grossesse multiple, ou encore, gémellaire. Ce type de grossesse se caractérise par la fécondation de plusieurs ovules en même temps. En général, il est question de jumeaux dizygotes, aussi appelés « faux » jumeaux ou jumeaux « fraternels », mais vous pouvez également attendre des triplés, des quadruplés, voire plus. Mais ces chances sont beaucoup plus réduites.
Il se peut également que deux bébés se développent à partir d’un ovule fécondé. Alors on parle de jumeaux monozygotes ou « vrais » jumeaux. Les grossesses multiples sont souvent dues à des facteurs héréditaires. Les chances sont également augmentées quand vous êtes plus âgée ou quand vous avez suivi une trajectoire médicale comme la FIV.

Grossesse extra-utérine

Lors d’une grossesse extra-utérine, l’ovule fécondé s’implante hors de l’utérus, par exemple dans votre ovaire, votre col de l’utérus ou votre cavité abdominale. L’embryon ne pourra pas se développer dans de tels endroits. De plus, une grossesse extra-utérine peut constituer un réel danger pour la mère.
Le fait d’avoir subi une grossesse extra-utérine n’exclut pas la possibilité d’avoir une grossesse intra-utérine. Il est toutefois important de contacter bien à temps votre gynécologue lors d’une prochaine grossesse.

Grossesse môlaire

Quand un problème survient pendant ou après la fécondation de l’ovule, il se peut qu’il n’y ait pas d’embryon, mais que le placenta se développe quand même. On parle alors d’une grossesse môlaire. Dans certains cas, il y a un embryon, mais celui-ci n’est pas viable.
Il est possible de tomber enceinte après une grossesse môlaire. Il est quand même conseillé de respecter une période d’attente de six mois. Le risque d’une nouvelle grossesse môlaire est très faible.

Enceinte

Vous êtes enceinte ? Félicitations ! Pendant neuf mois, il y a un petit miracle qui se développe dans votre ventre. Au total, votre grossesse recouvre une période de 40 semaines qui sont divisées en trois trimestres de trois mois. La plupart des femmes ont une grossesse mono-ovulaire intra-utérine, mais vous pouvez également attendre des jumeaux. Il existe aussi d’autres types de grossesse moins fréquents. Vous savez maintenant de quels types il s’agit et quels sont les risques impliqués.

left arrow left arrow
Showing > of results
close

Previous

Que contient le lait de suite Kruidvat ?
close

Next

Les 7 produits indispensables pendant la gros...