Cliquez ici pour la livraison gratuite !
  • Formes d’incontinence

Formes d’incontinence

Quelles formes d’incontinence y a-t-il ?

L’incontinence revêt bien des formes. Chaque forme a des symptômes différents. Les formes d’incontinence sont : l’incontinence due au stress, l’incontinence par impériosité, l’incontinence par regorgement, l’incontinence mixte, l’incontinence d’urgence, l’incontinence totale, l’incontinence fonctionnelle, l’incontinence fécale et la double incontinence.

1. Incontinence due au stress

Si vous avez des fuites urinaires lorsque vous toussez, éternuez, riez, soulevez du poids ou lors de tout autre effort, vous souffrez peut-être d’une incontinence due au stress. C’est pourquoi l’incontinence due au stress est également appelée l’incontinence d’effort. Le plus souvent il s’agit de quelques gouttes d’urine.
 
Comment apparaît l’incontinence due au stress ?
L’incontinence due au stress apparaît le plus souvent avec l’âge, mais également pendant la grossesse ou la ménopause. Cette forme d’incontinence est souvent provoquée par des muscles pelviens distendus et affaiblis, ou bien des muscles vésicaux affaiblis. Dans ce dernier cas, les muscles vésicaux ne parviennent plus à bien fermer la vessie.

2. Incontinence d’urgence

Si vous souffrez d’incontinence d’urgence, il vous est difficile de retenir l’urine. Vous ressentez le besoin subit d’aller aux toilettes mais vous ne les atteignez pas à temps. Vous perdez moyennement à beaucoup d’urine.
 
Comment apparaît l’incontinence d’urgence ?
L’incontinence d’urgence apparaît en cas de vessie hyperactive. Cela signifie que les muscles entourant l'urètre se rétractent  et ne peuvent retenir le passage de l’urine. Le fait de se contracter pendant la miction ainsi que des muscles pelviens constamment tendus peuvent provoquer une vessie hyperactive.
 

3. Incontinence mixte

Vous pouvez également souffrir d’une combinaison d’incontinence due au stress et une incontinence d’urgence. Souvent, une forme prévaut sur l’autre.

4. Incontinence de regorgement

En cas d’incontinence de regorgement, vous ne ressentez pas le besoin d’uriner lorsque votre vessie est remplie. Vous perdez automatiquement quelques gouttes d’urine. Dans le cas d’incontinence de regorgement, vous perdez non seulement de l’urine en cas d’efforts, mais également lorsque vous êtes détendu. Cette forme d’incontinence est géneralement due à un amoncellement d’humidité ou un autre blocage dans l’urètre.

5.Incontinence totale

Si vous perdez constamment de l’urine, vous souffrez sans doute d’une incontinence totale. Souvent, cette forme d’incontinence est provoquée par un muscle vésical abîmé ou une fuite dans la vessie ou dans l’urètre. Vous pouvez encourir ce type de dégâts au cours d’une opération ou pendant un accouchement au forceps.
 

6. Incontinence fonctionnelle

L’incontinence fonctionnelle signifie que vous ne pouvez atteindre les toilettes à temps en raison de difficultés liées à une maladie physique ou mentale. Votre vessie et l’urètre fonctionnent normalement et pourtant vous avez des fuites d’urine. Cela peut se produire si vous éprouvez des difficultés à vous déplacer ou bien en raison d’une affection au bras ou à la main, si bien que vous n’arrivez pas à ouvrir votre pantalon à temps.

7. Incontinence fécale

En plus des fuites urinaires, vous pouvez également avoir des fuites fécales, comme la diarrhée. Souvent un sphincter abîmé en est la cause. Votre sphincter peut s’abîmer par une maladie ou pendant l’accouchement. Une constipation durable de l’intestin peut également mener à une incontinence fécale.

8. Double incontinence

Si vous souffrez de pertes urinaires et fécales, il s’agit de double incontinence.