Kruidvat BLOG

L’intoxication alimentaire : symptômes et remèdes

Article_header_food poisoning

Quelle horreur ! Vous avez des crampes au ventre et des nausées et vous devez courir pour atteindre les toilettes à temps. Il se peut que vous ayez consommé un aliment qui était contaminé. Les symptômes peuvent être très désagréables. Dans cet article, vous découvrirez comment reconnaître, soulager et prévenir une intoxication alimentaire.

Une intoxication alimentaire, c’est quoi ?

Quand vous souffrez d’une intoxication alimentaire, vous avez consommé une boisson ou un aliment qui contient une substance toxique, souvent produite par une bactérie, un virus ou un champignon. Quasiment tous les aliments et boissons contiennent des bactéries et/ou des virus, mais dans certaines conditions, ils peuvent se proliférer d’une telle façon que leur déchets vous rendent malade. Souvent, vous ne remarquerez rien en buvant ou en mangeant. Votre aliment a son goût habituel. Cependant, au bout de huit heures environ, les premiers symptômes se présentent. On pense souvent qu’une intoxication alimentaire peut être prévenue par l’échauffement des aliments contaminés, mais, comme l’aliment contient déjà des substances toxiques, cela est rarement le cas.

Les causes de l’intoxication alimentaire

Comme vous venez de lire, une intoxication alimentaire est causée par la consommation d’un aliment ou d’une boisson contenant des substances toxiques, produites par des bactéries ou des champignons dans votre nourriture. Dans la plupart des cas, ces bactéries ont pu se proliférer parce que l’aliment en question a été conservé trop longtemps ou n’a pas été conservé de façon hygiénique. Pour prévenir les intoxications alimentaires, il est donc important de surveiller la conservation de vos aliments. Plus loin dans cet article, vous trouverez quelques astuces pour une bonne conservation de vos aliments.

Les symptômes d’une intoxication alimentaire

En général, les premiers symptômes se manifestent au bout de huit heures après la consommation d’un aliment contaminé. Les symptômes les plus fréquents d’une intoxication alimentaire sont :

  • Des crampes au ventre
  • Des nausées
  • De la diarrhée
  • Des vomissements

Ces réactions de l’organisme sont des mécanismes de défense de notre corps pour évacuer l’agent pathogène. Vous pouvez également ressentir des maux de tête, des étourdissements et de la fièvre. Les symptômes de l’intoxication alimentaire ressemblent à ceux d’une grippe gastro-intestinale ou d’une infection, mais les causes ne sont pas les mêmes.

Intoxication alimentaire ou gastro ?

La grippe intestinale ou gastro-entérite est une infection de l’estomac ou des intestins qui provoque une inflammation de la muqueuse des intestins et/ou de l’estomac. Cette infection est d’origine virale ou bactérienne. Les symptômes ressemblent à ceux d’une intoxication alimentaire – nausées, crampes intestinales, diarrhée et vomissements – mais sont moins sévères.

Intoxication alimentaire ou infection ?

Si les symptômes d’une intoxication alimentaire et d’une infection alimentaire sont quasiment les mêmes, les causes diffèrent. Une intoxication alimentaire est causée par des substances toxiques, tandis qu’une infection est provoquée par la présence d’un virus, d’une bactérie ou d’une parasite dans un aliment. Lorsque le virus ou la bactérie atteint les intestins, l’agent pathogène irrite les parois intestinaux, ce qui provoque des troubles intestinaux.

Combien de temps dure une intoxication alimentaire ?

Les premiers symptômes d’une intoxication alimentaire se manifestent généralement entre 8 à 24 heures après l’ingestion d’un aliment contaminé. La bonne nouvelle est que les troubles ne persistent que 1 à 3 jours. Il se peut que vous vous sentiez encore un peu faible les jours suivants, mais cela passera rapidement. Si les symptômes persistent après 3 jours, nous vous conseillons de contacter votre médecin de famille.

Sfeerbeeld_food poisoning

Une intoxication alimentaire, est-elle contagieuse ?

Bon à savoir : une intoxication alimentaire est contagieuse. Lavez-vous donc bien les mains après avoir été aux toilettes, nettoyez régulièrement les toilettes et ne préparez pas d’aliments pour d’autres personnes tant que vous avez encore des symptômes, pour éviter de contaminer d’autres personnes.

Que faire en cas d’une intoxication alimentaire ?

En règle générale, une intoxication alimentaire passe toute seule. Souvent, les symptômes ne durent pas bien longtemps. Lorsque votre corps aura éliminé les substances toxiques par quelques vomissements, vous vous sentirez déjà un peu mieux. Cependant, il se peut que vous ne retrouviez la forme qu’après quelques jours. Pour soutenir votre corps dans sa lutte contre les agents pathogènes, il est important de :

  • Toujours boire suffisamment pour ne pas vous déshydrater. Buvez de préférence de l’eau, du thé ou du bouillon.
  • Manger de petites quantités. Votre estomac protestera sûrement si vous essayez de manger des quantités d’aliments habituelles. En mangeant de petites portions, vous ingérerez quand même un peu de nourriture pour éviter une trop grande faiblesse.
  • Manger assez de fibres. Les fibres ont la capacité d’absorber une grande quantité d’eau. Ainsi, ils épaississent les selles et réduisent la diarrhée. Le pain complet, les fruits, les noix et les légumes sont des sources importantes de fibres.
  • Se reposer suffisamment pour que votre organisme puisse s’occuper de l’élimination des substances toxiques.

Pour éviter la déshydratation, vous pouvez éventuellement utiliser une solution de réhydratation orale (SRO ou ORS). Cette solution contenant des sels et des sucres permet de maintenir un bon équilibre hydrique. Vous avez beaucoup de diarrhée ? Vous pouvez alors utiliser un antidiarrhéique.

Vous vomissez beaucoup, vous allez très peu aux toilettes et vous ressentez une fatigue anormale ? Ce sont des signes d’une possible déshydratation. Conseillez votre médecin de famille si vous en souffrez. Nous vous conseillons également d’aller voir votre médecin si vous avez de la fièvre ou s’il y a du sang dans votre urine ou vos selles. Votre enfant souffre d’une intoxication alimentaire et il ou elle refuse de boire ? Dans ce cas aussi, mettez-vous en contact avec votre médecin généraliste.

Intoxication et la prise de médicaments

Vous prenez des médicaments et vous vomissez beaucoup à cause d’une intoxication alimentaire ? Il se peut alors que votre organisme assimile moins bien le médicament. Cela est par exemple le cas pour la pilule contraceptive. Consultez votre médecin de famille pour demander des conseils.

Prévenir les intoxications alimentaires

Mieux vaut prévenir que guérir ! Afin d’éviter les intoxications alimentaires et donc de tomber malade, suivez ces conseils pour bien préparer et conserver vos aliments :

  • Conservez vos aliments comme il faut.
  • Jetez vos aliments périmés à temps.
  • Manipulez vos aliments de façon hygiénique.
  • Faites attention à la consommation d’aliments et de boissons à l’étranger.

Conserver les aliments comme il faut

Conservez-vous toujours bien vos aliments ? C’est une condition importante pour éviter l’intoxication alimentaire. Conservez toujours au frigo les aliments qui doivent être conservés au frais. Ne les laissez jamais trop longtemps en dehors du frigo. Conservez des restes alimentaires au maximum deux jours au frigo. Mettez-les au congélateur si vous souhaitez les conserver plus longtemps. Congelés, ils se gardent jusqu’à trois mois.

Jetez les aliments périmés à temps

Faites toujours attention à la fraîcheur de vos aliments et boissons et à leur date de péremption. Cette dernière est affichée sur l’emballage. Attention : il y a une différence entre la date de durabilité minimale (DDM) et la date limite de consommation (DLC). Les produits qui affichent une date de durabilité minimale (indiquée par la phrase « à consommer de préférence avant le…» ), sont des produits qui se conservent longtemps. Si la date de durabilité minimale est dépassée, l’aliment peut (en règle générale) encore être consommé, si son emballage n’a pas été altéré. Par contre, dans le cas d’un produit affichant une date limite de consommation (indiquée par la phrase « À consommer jusqu’au…»), il s’agit d’un produit périssable. Une fois la date est dépassée, il est important de jeter l’aliment, car il représente un risque pour la santé.

Manipuler les aliments de façon hygiénique

Pour éviter une intoxication alimentaire, manipulez toujours vos aliments de façon hygiénique. Lavez-vous les mains avant de préparer des aliments et assurez-vous que votre cuisine est toujours propre. Lavez les fruits et les légumes avant de les préparer ou de les manger. Séparez toujours les aliments crus des aliments préparés. N’utilisez jamais la même planche à découper et le même couteau pour les légumes et la viande crue.

Faites attention à la consommation d’aliments et de boissons à l’étranger

Vous partez à l’étranger ? Sachez que les réglementations pour la préparation et la manipulation des aliments ne sont pas toujours les mêmes qu’en Belgique. Vérifiez toujours avant de partir si l’eau est potable dans le pays de votre destination. S’il est déconseillé de boire l’eau du robinet, ne la buvez pas. Assurez-vous que chaque morceau de viande ou de poisson est bien cuit avant de le consommer.

Vous avez contracté une intoxication alimentaire ?

Vous avez consommé un aliment ou une boisson contaminés et vous souffrez maintenant de diarrhées et de vomissements. Une intoxication alimentaire est très désagréable. La bonne nouvelle est que ça passe en quelques jours. Assurez-vous de toujours bien boire. Manipulez toujours vos aliments et vos boissons de façon hygiénique pour éviter au maximum une intoxication alimentaire.

left arrow left arrow
Showing > of results
close

Previous

Les maux d’estomac : Comment y remédier...
close

Next

Vous avez les yeux secs ? En voici les symptô...