Tout ce qu’il faut savoir sur la résistance

Article_header_

Certains sont plus vite malades que d’autres, on ne peut pas toujours y changer quelque chose. Une résistance accrue joue toutefois aussi un rôle dans la prédisposition à la grippe, aux rhumes et aux autres virus. Tout le monde a déjà entendu le conseil suivant : « faites le plein de vitamines, c’est bon pour la résistance ». Ou un slogan similaire. Mais qu’est-ce que la résistance ? Et comment fonctionne-t-elle ? Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

  • Qu’est-ce que la résistance ?
  • Causes d’une baisse de résistance
  • La résistance en hiver
  • Autres causes d’une baisse de résistance
  • Comment renforcer votre résistance ?
  • Assurez un apport suffisant en vitamines et minéraux
  • Consommez beaucoup de fibres
  • Buvez beaucoup d’eau
  • Dormez suffisamment
  • Bougez

Qu’est-ce que la résistance ?

La résistance fait partie du système immunitaire. C’est la capacité de l’organisme à vous protéger des infections, bactéries et virus. Une bonne résistance diminue la prédisposition à toutes sortes de maladies. Une résistance accrue améliore le fonctionnement du système immunitaire.

Causes d’une baisse de résistance

Un mode de vie malsain est mauvais pour la résistance. Manque d’exercice et de sommeil, alimentation malsaine et stress accru : tous ces éléments contribuent à diminuer la résistance. Ils augmentent donc aussi les risques d’être malade. Il est beaucoup plus difficile de maintenir sa résistance en hiver. En effet, votre organisme est davantage sollicité et est plus sensible aux germes pathogènes.

La résistance en hiver

En hiver, il y a plus de risques que vous soyez malade. Lorsqu’il fait froid et que les jours sont plus courts, il est donc particulièrement important d’afficher une bonne résistance. Plusieurs facteurs influencent votre résistance en hiver :

  • Les muqueuses fonctionnent moins bien, car l’air est plus sec et les températures sont plus basses. Les infections, virus et bactéries peuvent plus facilement vous toucher.
  • Les virus survivent plus longtemps lorsqu’il fait plus frais. Ils n’aiment pas la chaleur et sont donc beaucoup plus actifs en hiver.
  • Étant donné que les gens passent plus de temps à l’intérieur durant cette saison, ils sont souvent plus proches les uns des autres. Et comme les virus sont contagieux, vous êtes plus susceptible d’être infecté(e) en hiver.

Autres causes d’une baisse de résistance

Outre un mode de vie malsain et un risque accru d’être malade en hiver, certains autres facteurs peuvent entraîner une baisse de la résistance :

  • Grossesse : le corps de la femme est davantage sollicité pendant la grossesse. Le risque de souffrir d’une baisse de la résistance est dès lors plus élevé.
  • Bébés et jeunes enfants : le système immunitaire des bébés et jeunes enfants n’est pas encore tout à fait développé. Ils sont donc plus sujets aux maladies.
  • Mauvais fonctionnement du système immunitaire : les maladies et l’utilisation de certains médicaments peuvent perturber le bon fonctionnement du système immunitaire et affaiblir la résistance.
  • Vieillesse : avec l’âge, le système immunitaire fonctionne également moins bien et votre corps résiste de moins en moins bien aux maladies et virus.

Comment renforcer votre résistance ?

Vous voulez savoir comment renforcer votre résistance ? Voici les meilleurs conseils à suivre :

Assurez un apport suffisant en vitamines et minéraux

Veillez à faire le plein de vitamines et minéraux, surtout en hiver. La lumière du soleil constitue normalement une source de vitamine D, mais vous en profitez moins lorsque les jours sont plus courts. Essayez de prendre l’air le plus souvent possible la journée. Les protéines et l’huile de poisson oméga 3 sont également essentielles pour la résistance, mais l’alimentation ne suffit pas toujours. Il est donc possible de prendre des compléments alimentaires.

Sfeerbeeld_

Consommez beaucoup de fibres

Les fibres sont essentielles pour renforcer la résistance. Les fruits, légumes, légumineuses et produits à base de céréales complètes en contiennent. Elles soutiennent les microbiotiques des intestins dans la lutte contre les mauvaises bactéries. C’est particulièrement important en hiver pour renforcer la résistance.

Buvez beaucoup d’eau

Il est essentiel de vous hydrater suffisamment pour assurer le bon fonctionnement du système immunitaire. Buvez au moins 1,5 l d’eau par jour. Si vous êtes déshydraté(e), votre système immunitaire fonctionne moins bien, ce qui peut réduire votre résistance. Consommer de l’eau est l’une des principales conditions pour rester en bonne santé.

Dormez suffisamment

Votre corps a besoin d’en moyenne 8 heures de sommeil quotidiennes pour récupérer et recharger ses batteries pour le lendemain. C’est également important pour la résistance. Une vie bien remplie, un stress accru et un manque de sommeil exercent une influence négative sur votre prédisposition aux affections et maladies.

Bougez

Bougez chaque jour suffisamment pour renforcer ou améliorer votre résistance. Il est important de stimuler votre circulation sanguine par le mouvement, surtout si vous exercez un travail sédentaire. Vous allez régulièrement à la salle de sport ? N’exagérez pas ! Un surmenage physique et musculaire peut en effet être néfaste pour la résistance. Votre organisme utilise alors tous les nutriments et l’énergie dont il a besoin pour maintenir une résistance élevée afin de permettre à vos muscles de récupérer. Si vous faites beaucoup de sport, assurez-vous de manger plus qu’en temps normal. Et modérez-vous.

À lire aussi dans la catégorie Santé & Bien-être :

Répondre