La chenille processionnaire du chêne : que faire en cas de symptômes ?

Article_header_Eikenprocessierups_ klachten & wanneer actief

Ces dernières années, un petit animal poilu a dominé les gros titres des journaux : la chenille processionnaire du chêne. Ses poils provoquent des symptômes chez de nombreuses personnes. Mais qu'est-ce que la chenille processionnaire du chêne et que faire en cas de symptômes ? Et pourquoi nous gêne-t-elle autant depuis quelques années ? Vous découvrirez ici tout ce que vous voulez savoir sur cette petite bête désormais célèbre.

Qu’est-ce qu'une chenille processionnaire du chêne ?
Quand la chenille processionnaire du chêne est-elle active ?
Où la chenille processionnaire est-elle la plus active ?
Quels sont les symptômes provoqués par la chenille processionnaire ?
Que faire après un contact avec la chenille processionnaire ?
Les symptômes persistent ?

Qu'est-ce qu'une chenille processionnaire du chêne ?

La chenille processionnaire du chêne est la petite chenille mangeuse de feuilles du papillon du chêne. La chenille expulse des poils urticants microscopiques lorsqu'elle se sent menacée. Ces poils ne sont pas visibles à l'œil nu, mais ils provoquent des irritations en cas de contact. Lorsque ces poils entrent en contact avec votre peau, pénètrent dans votre système respiratoire ou dans vos yeux, ils peuvent provoquer une réaction allergique. Les poils sont disséminés dans l'air par le vent, il ne suffit donc malheureusement pas d'éviter de toucher directement la chenille pour s'en protéger.

La chenille processionnaire du chêne doit son nom à l'arbre dont elle se nourrit : le chêne. La Belgique compte de nombreux chênes, notre pays est donc un endroit idéal pour que la chenille puisse nicher et se propager. L'augmentation des chenilles processionnaires du chêne est en partie due à une diminution du nombre d'ennemis naturels de la chenille.

Quand la chenille processionnaire du chêne est-elle active ?

La chenille processionnaire est active en avril, mai, juin et juillet. Les chênes sont en fleurs à ce moment-là et, comme les printemps et les étés deviennent de plus en plus chauds, ces petites bêtes sont plus actives que jamais. La plupart des symptômes chez les humains apparaissent en juin. C'est à ce moment-là que la chenille processionnaire expulse ses poils urticants. Les chenilles se transforment en chrysalides en juillet, après quoi les poils urticants restent dans les nids. Le vent disperse alors les poils, ce qui peut entraîner la persistance des symptômes tout au long de l'été et même après.

Sfeerbeeld_Eikenprocessierups_ klachten & wanneer actief

Où la chenille processionnaire est-elle la plus active ?

Comme les chênes poussent partout en Belgique, la chenille processionnaire peut se nourrir et nicher partout. Que vous soyez dans la nature ou que vous viviez juste à côté d'un chêne, les symptômes dus à la chenille processionnaire du chêne peuvent se manifester partout. Si vous savez où se trouvent les chênes, vous pouvez éviter plus facilement d'entrer en contact avec les poils urticants. Il est difficile d'éviter totalement les contacts, car les poils se propagent dans l'air.

Quels sont les symptômes liés à la chenille processionnaire ?

Si vous entrez en contact avec les poils urticants de la chenille processionnaire du chêne, une réaction allergique peut se produire, au cours de laquelle votre organisme produit de l'histamine. Les symptômes qui en découlent sont :

● Les yeux rouges
● Une toux sèche et un sentiment d'oppression
● Une éruption cutanée
● Le nez qui coule
● De la fièvre

Vous avez les yeux, la langue et/ou les lèvres enflées ? Dans ce cas, contactez immédiatement votre médecin traitant.

Prévenir les symptômes

Vous voulez être sûr de ne pas contracter de symptômes dus à la chenille processionnaire du chêne ? Alors, sortez bien préparé :

● Évitez le contact direct avec votre peau. Portez des vêtements de protection et assurez-vous que votre peau est couverte partout.
● Évitez les chênes. Ne vous en approchez pas et ne donnez aucune possibilité aux poils de s'accrocher à vos vêtements ou à votre peau.
● Portez des lunettes de protection lorsque vous vous trouvez dans la nature. Les poils urticants de la chenille processionnaire du chêne peuvent pénétrer rapidement dans vos yeux.
● Enlevez immédiatement vos vêtements en rentrant d'une sortie en extérieur et lavez tout directement.

Que faire en cas de contact avec la chenille processionnaire ?

Vous avez malgré tout été en contact avec la chenille processionnaire ? Évitez de vous gratter et essayez de faire le maximum pour éliminer les poils urticants. Les conseils suivants pourront vous aider :

● Prenez une douche ou rincez la zone irritée à l'eau tiède.
● Lavez tous vos vêtements.
● Utilisez un ruban adhésif peu collant pour retirer les poils de votre peau.
● Utilisez un produit spécifique aux symptômes provoqués par la chenille processionnaire du chêne.

Les symptômes persistent ?

Les démangeaisons deviennent insupportables ? Demandez alors conseil à votre médecin traitant. Il ou elle pourra vous prescrire une pommade corticostéroïde ou, si vos symptômes sont encore plus graves, des comprimés contre le rhume des foins. Ces antihistaminiques combattent les réactions allergiques.

À lire aussi dans la catégorie Santé & Bien-être :

Répondre